DSC01264.jpg

laurence

les paniers de l’oze

DSC01333-3.jpg

Laurence

J’ai toujours aimé cette métaphore, qui compare les relations humaines à un tissage : chacun doit faire le tour de l’autre et s’y attacher pour que naisse une relation. Les créations de Laurence nous parlent de cela : du temps nécessaire à tout vrai lien, de la sincérité du geste, de la vertu de l’écoute. Laurence tisse. Elle fait pousser son osier dans un coin de jardin au bord de l’Oze. Elle le cueille, le prépare et lui donne forme. Elle crée des contenants, des réceptacles, des belles enveloppes. Et distille un peu de sa patience et de sa sagesse dans des objets habités.

DSC01274.jpg

L’osier se récolte en hiver et sèche durant six mois. Sur le terrain de Laurence, il ne nécessite ni eau, ni engrais, ni pesticide. Aucun traitement n’est ensuite ajouté.

DSC01277.jpg
DSC01267.jpg
DSC01308.jpg
DSC01385-3.jpg
DSC01259.jpg
DSC01265.jpg